5 outils essentiels pour un désherbage de précision

désherbage

Publié le : 28 novembre 20236 mins de lecture

Si vous cultivez un jardin, un potager, un verger ou même un petit champ de légumes ou de céréales, vous pouvez être fortement dérangé par les mauvaises herbes. Celles-ci parasitent vos cultures et les concurrencent sur les éléments nutritifs. Elles peuvent aussi pousser haut et les priver de soleil. Dans tous les cas, leur présence est néfaste à vos plantations. Pour vous en débarrasser, il existe des outils efficaces, dont certains sont particulièrement adaptés aux petites surfaces où la précision est nécessaire.

Le couteau désherbeur

Le couteau désherbeur est un outil à main pourvu d’une poignée en bois ou en plastique et d’une lame courte et légèrement recourbée. Il en existe de nombreux modèles, mais les meilleurs sont ceux dont la lame est en acier inoxydable comme ceux proposés sur la boutique spécialisée en ligne terrateck.com.

Le couteau désherbeur sert à retirer les mauvaises herbes directement autour de vos plantations, qu’il s’agisse de plants de légumes, d’arbres ou de massifs. La forme de sa lame permet de traquer les racines en profondeur et de les couper net. Pour les adventices à racines, préférez les couteaux désherbeurs à dents.

Attention toutefois, si vous avez de nombreuses mauvaises herbes dans votre jardin ou potager, vous pouvez avoir du mal à en venir à bout avec ce petit outil.

La houe maraîchère

Si vous êtes maraîcher bio ou que vous cultivez une surface que vous ne pouvez pas désherber à la main, vous pouvez avoir recours à outils plus rapides et plus efficaces, mais tout aussi écologiques que le couteau désherbeur. Parmi ces outils, la houe maraichère est sans doute une des plus performantes.

Il s’agit d’un équipement composé d’une roue qui porte le poids et permet son mouvement sur la parcelle, d’un guidon permettant de faisant levier et de diriger la houe et d’un système de fixation sur lequel il est possible d’attacher divers accessoires de désherbage ou de décompactage comme un sarcloir, une griffe, une lame ou un buttoir.

Les houes maraîchères sont connues depuis longtemps, mais elles restent toujours d’activité, car elles permettent de désherber de vastes surfaces rapidement, sans avoir recours à un système motorisé ni à des produits chimiques. Elle permet, en outre, de s’approcher au plus près des plantations en passant sans encombre entre les sillons pour éliminer toutes les plantes indésirables.

La binette

La binette est un autre outil de précision pour désherber qui est largement utilisé par les jardiniers amateurs et les maraîchers. Cet outil est composé d’un manche en bois, en métal ou en plastique portant à une de ses extrémités une lame de forme variable. Pour que la binette soit efficace, il est important que la lame et le manche forment un angle aigu.

La binette fait partie de l’outillage ancien des jardiniers et maraîchers, puisque son utilisation remonte à plusieurs siècles. Ce n’est toutefois pas un outil démodé ou dépassé, car elle offre encore de nombreux avantages.

Son utilisation est proche du couteau désherbeur, puisqu’elle permet de s’approcher des racines des plantes indésirables au plus près des plantations. Mais, à la différence du couteau, la binette permet de traiter des surfaces plus vastes et plus rapidement. Elle permet également de retourner la terre pour l’aérer et améliorer son drainage, ce qui ne peut que faire du bien aux plantations.

Le sarcloir

Le sarcloir est un outil de désherbage efficace et précis. Il est composé d’un manche en bois ou en plastique terminé par un élément métallique portant deux griffes acérées ou plus.

Le sarcloir est un outil tout aussi précis que le couteau désherbeur, mais il fonctionne sur un autre principe. Alors que le couteau permet de s’attaquer directement aux mauvaises plantes, le sarcloir sert, quant à lui, à griffer superficiellement, mais suffisamment la terre autour des plantations, ce qui tue les mauvaises herbes.

Bon à savoir : le sarcloir n’est efficace que sur les sols légers et meubles qu’il est facile de les greffer. Sur les sols plus durs, il est recommandé d’utiliser une binette ou tout autre outil plus imposant.

La grelinette

La grelinette a été inventée en 1964 par André Grelin qui exerçait le métier d’horticulteur. Cet outil a vite été adopté par les jardiniers et maraîchers, notamment ceux qui sont attachés à l’exploitation responsable des terres.

L’outil est composé d’une barre métallique horizontal portant trois à cinq dents (parfois plus). La structure en métal porte deux manches en bois et d’un élément de butée qui permet de faire levier. Pour l’utiliser, il suffit d’enfoncer les dents verticalement dans la terre en appuyant avec le pied et de reculer d’un pas pour faire levier.

L’avantage avec la grelinette, c’est qu’il n’y a pas besoin de retourner la terre pour éliminer les mauvaises herbes. Il suffit, en effet, de décompacter la terre pour sectionner les racines des mauvaises plantes sans les extraire des sols.


Plan du site