Dégradation des sols et déforestation, des menaces écologiques majeures

Publié le : 28 janvier 202010 mins de lecture

En ce moment, les habitants de la planète sont exposés à divers dangers liés à la destruction massive de l’environnement. Le souci, c’est que les humains, avec leur technologie avancée, ne font qu’empirer la situation. Par conséquent, la dégradation de l’environnement est de plus en plus amplifiée. Quelles sont les causes de ce phénomène ? Le premier facteur, c’est la déforestation. Il s’agit d’un phénomène qui réduit les surfaces de forêts dans le monde entier. Selon les études des spécialistes, c’est l’exploitation irresponsable ou même hasardeuse du sol qui est la principale source de ce fait. Plus précisément, c’est une action qui engendre la déforestation ainsi que la dégradation du sol. Ce sont tous les deux des faits qui sont menaçants pour la planète et les habitants. Ils ne sont pas uniquement néfastes pour la sécurité alimentaire, mais également pour la biodiversité, pour la stabilité de la société et du climat. Selon les études des spécialistes, une cause de ces deux phénomènes, c’est l’élevage. Quels sont les principaux facteurs de la déforestation et de la dégradation des sols ? Quelles sont les conséquences ? Et, comment limiter les dégâts ?

Quels sont les facteurs de la déforestation ?

Dans le monde entier, la perte de plusieurs surfaces forestières peut engendrer de nombreux dégâts. La déforestation est par exemple un des sujets les plus inquiétants du moment. Elle est causée par plusieurs facteurs naturels ainsi qu’humains. Parmi les causes les plus fréquentes, il y a l’incendie des forêts. Il y a également les maladies ou bien les parasites qui affectent les arbres. D’après un rapport sur l’État mondial des Forêts il y a trois ans, la cause de 80 % de la déforestation mondiale, c’est l’agriculture. Les 20 % sont causés par la construction de grandes infrastructures comme les routes, les grands barrages et les bâtiments.

Diverses activités humaines sont aussi à la source de ce problème. Il y a par exemple, l’agriculture commerciale. Cela touche les grandes cultures ainsi que les élevages. Cela présente à peu près 45 % de la déforestation. Il ne faut pas non plus oublier les activités minières qui sont responsables de plus de 5 % de la déforestation tropicale. Notons que malgré cela, certains phénomènes peuvent aussi en être la cause. Il y a par exemple le réchauffement climatique. Dans certains pays, les forêts se brulent d’une manière naturelle à cause du manque d’eau et de la dégradation climatique. C’est le cas de la déforestation de l’Amazonie. N’oubliez pas que le réchauffement climatique est aussi causé par des phénomènes humains.

À lire en complément : Un morceau de forêt tropicale sous la rouille : faisons des efforts pour la planète !

Quelles sont les conséquences de la déforestation sur la biodiversité mondiale ?

La biodiversité mondiale est importante, car elle présente les espèces qui font les unes des journaux depuis des centaines d’années. Cela concerne en particulier les animaux mignons, les animaux majestueux qui sont les plus rares dans le monde entier. Il y a par exemple les pandas, les ours polaires, etc. La déforestation a des conséquences néfastes sur cette biodiversité. Lors de la déforestation de l’Amazonie par exemple, des millions d’espèces animales et végétales ont disparu complètement de la surface de la terre. Sans oublier la disparition des arbres et des sources d’eau.

Notons que la forêt est l’habitat d’une variante de biodiversité dans le monde entier. Certaines forêts sont même des véritables hubs de la biodiversité la plus riche de la planète. Les mammifères, les carnivores, les oiseaux, les amphibiens ainsi même que les végétaux abritent dans les forêts tropicales. Si ces milieux naturels sont détruits, alors, ces espèces vont disparaitre avec eux. Ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur les équilibres naturels. Aujourd’hui déjà, dans des régions africaines, les grands singes les plus rares de la planète sont déjà en voie de disparition à cause de la déforestation. Avec les millions d’hectares de forêts qui ont été brulées en Amazonie, nombreuses sont les espèces qui ont été également éradiquées de la surface de la terre.

Les conséquences de la destruction forestière sur le sol et sur le climat

En plus de la biodiversité, la déforestation a aussi des impacts sur le sol. La déforestation et la dégradation des forets fragilisent les sols. En réalité, selon les études des spécialistes dans le domaine, la présente d’une forêt rend le sol beaucoup plus riche en des matières organiques. Cela le rend également plus résistant sur les intempéries ainsi que sur l’érosion. Par conséquent, lorsqu’un espace forestier est détruit, alors le sol se fragilise. De ce fait, l’écosystème devient plus vulnérable dans le cas où il y a une catastrophe naturelle. Par exemple, lorsqu’il y a des glissements de terrain ou bien lorsqu’il y a des inondations.

Notons que cela a aussi des impacts sur le réchauffement climatique. Ce sont les arbres qui stockent le dioxyde de carbone ou bien le CO2. Si les arbres disparaissent, alors, cela réduit en même temps la capacité de l’écosystème mondial à garder du CO2. Si la quantité des arbres est réduite, alors, la production de gaz à effet de serre augmente.

Comprendre la déforestation dans le monde entier

Sur la planète, il existe deux grands hot-spots forestiers. Ce sont le Brésil et le second et la forêt amazonienne. La forêt amazonienne est la première sur la liste puisqu’elle compte des réserves de biodiversité très importantes. Toutefois, elle est aussi classée comme le poumon de la planète puisqu’elle a la capacité de stocker du CO2 et de produire de l’oxygène. Malheureusement, depuis 1960, cette partie de la planète est déjà exposée à une déforestation rapide. Elle a déjà perdu plus de 760 000 km2 de surface. Cela dit, plus de 20 % de sa surface initiale a déjà disparu. Au début, la déforestation était destinée pour certains grands projets industriels. Mais, avec le temps, cela n’a fait qu’empirer. Les humains sont devenus de plus en plus ambitieux. Ils cherchent à utiliser des matériels encore plus sophistiqués qui causent la déforestation et la dégradation rapide de l’environnement. Cependant, plus, l’industrie évolue, plus ce phénomène ne fera qu’aggraver.

La production de palme en Indonésie

Indonésie est également une forêt qu’il faut protéger et préserver. Cependant, elle est aussi exposée à la déforestation. L’une des principales causes de ce phénomène, c’est la production de l’huile de palme dans les lieux. Selon diverses organisations, au début de l’an 2000, plus de 6 millions d’hectares de plantations d’huile de palme ont remplacé d’une manière progressive les forêts indonésiennes. C’est pourquoi la production de l’huile de palme est considérée comme un gros contributeur de la déforestation mondiale en Asie. D’ailleurs, d’après plusieurs recherches, plus de 80 % de la déforestation indonésienne est pratiquée illégalement. Alors qu’en une année, dans les lieux, des centaines de paysans se lancent dans le domaine.

Depuis quelques années, l’ONG a pris des précautions pour limiter cela. L’organisation a décidé de mettre en place des règlementations qui permettent aux industries de produire de l’huile de palme selon les normes en vigueur et selon le respect envers l’environnement. C’est pourquoi l’Indonésie présente désormais plus de 35 % de la production mondiale de la palme durable. Cependant, la prise de cette précaution ne fait que limiter les dégâts. Notons que tout comme en Afrique et en Amazonie, en Indonésie, l’agriculture locale est également une cause de la déforestation.

Plan du site