PopUp House: Maison modulaire bioclimatique passive

Publié le : 29 mars 20214 mins de lecture

Du béton armé à la maison bioclimatique passive 

Depuis le dernier après-guerre, en Italie et dans le reste de l’Europe, on a commencé à construire massivement et sans discernement, avec un recours considérable au béton armé. Il s’agissait de bâtiments, dont beaucoup constituent encore la majorité du parc immobilier existant, pour lesquels trop peu d’attention a été accordée à la qualité des matériaux et aux caractéristiques d’isolation thermique et acoustique. Ce qui comptait alors, c’était la quantité car, en raison du boom démographique, il fallait construire de nombreux nouveaux logements.

Ces dernières années, cependant, nous avons commencé à penser différemment. On est plus attentif à l’environnement, car on s’est rendu compte que le fonctionnement des bâtiments est en grande partie responsable de la pollution de l’air, mais aussi du bien-être de ceux qui y vivent. Aujourd’hui, nous pensons donc en termes d’architecture plus durable et plus écologique.

Il est toutefois nécessaire de construire de manière durable sans trop augmenter les coûts de construction, mais de ce point de vue, jamais auparavant l’expérimentation de matériaux innovants dans la construction n’avait fait de pas de géant. Parmi les propositions de maisons passives mérite une mention la Maison PopUp, créée par une jeune start-up française basée à Aix-en-Provence. L’ensemble du cycle de production, de la conception à la construction, se déroule dans la propre usine de l’entreprise. Il s’agit en fait d’une maison modulaire et préfabriquée. Environ 250 maisons ont déjà été construites avec ce système de construction, dont deux en Italie, près de Rome et de Milan.

A quoi ressemble PopUp House, la maison du futur ?

La PopUp House est une maison passive : elle est en effet construite avec des blocs de maçonnerie thermo-isolants qui rendent superflue l’installation d’un système de climatisation.

La forme est très simple, constituée d’un parallélépipède de 150 mètres carrés. Seuls des blocs assemblés avec des panneaux de bois sont utilisés pour fabriquer les modules préfabriqués. Le polystyrène expansé (EPS) est utilisé comme matériau isolant.

En particulier, un EPS de haute densité (30 kg/m³) a été utilisé, capable d’offrir une meilleure isolation et de bonnes propriétés mécaniques, avec un faible poids et donc facile à manipuler. Il est toutefois possible d’utiliser des matériaux naturels, tels que des panneaux, comme alternative.Le bois choisi est le bois de placage stratifié (LVL), qui, parmi ses caractéristiques, a une excellente réaction au feu. La construction utilise des sources d’énergie naturelles, grâce à l’installation de vitres spéciales et de panneaux photovoltaïques, et est équipée d’un système de ventilation mécanique à double flux.

Temps de construction des maisons passives

La modularité des éléments et la facilité de montage permettent de réaliser la construction dans un délai très court : quatre ouvriers travaillant pendant quatre jours suffisent. L’assemblage peut se faire à l’aide de vis ou par collage.

Combien coûte PopUpHouse ?

Comme mentionné ci-dessus, la recherche dans le secteur de la construction vise également à réduire les coûts d’utilisation des matériaux de substitution au ciment. La PopUp House, en particulier, a un coût absolument abordable : 1 750 euros par mètre marchable, TVA comprise. Le coût des structures est en effet d’environ 200,00 € par mètre carré, auquel il faut ajouter celui des finitions : étanchéité, finitions extérieures, finitions intérieures, systèmes électriques, plomberie, chauffage, etc.

L’entreprise recommande certains architectes qui connaissent déjà le système de construction, mais le client est toujours libre de s’adresser à son architecte de confiance.

Plan du site